Pierre Pirson

C’est le 21 avril 1959 qu’Emile Pirson et sa famille emménage dans l’une des cinq fermes nouvellement bâties à Sugny par la Société Nationale Terrienne sur des terres tout juste défrichées. C’est en 1982 que Pierre reprend partiellement la ferme. A l’époque, la ferme se composait principalement de vaches laitières de race Montbéliarde, avec en parallèle une trentaine de truies reproductrices et quelques poules et lapins.

C’est Pierre qui a décidé de passer au mode de production en agriculture biologique en 1998, en commençant par cultiver lui-même ses propres céréales. Il suivit de nombreuses formations (notamment au sujet de la méthode Sencier) afin de se familiariser pleinement avec le mode de culture biologique, et il continue aujourd’hui encore à participer à des réunions pour s’informer des nouveautés dans le domaine.

Suite à un incendie en 2008, Pierre décida de changer de production, arrêtant la traite pour se lancer dans l’élevage de veaux sous la mère et de cochons biologiques. Il racheta quelques truies issues de centre de sélection et commença la production de porcelets puis de porcs gras, tous issus de ses reproductices et élevés de la naissance à l’abattage sur l’exploitation. Depuis septembre 2012, sa fille Wendy l’a rejoint sur l’exploitation, et ensemble ils ont commencé à élever un troupeau de brebis afin de commercialiser des agneaux. C’est aussi depuis l’arrivée de Wendy que Pierre a décidé de commercialiser lui-même la viande qu’il produit en colis emballés sous vide.
En savoir plus : http://www.fermedescrutins.com/a-propos-de-nous/

Sa ferme

La ferme des crutins est située sur les hauteurs des plateaux de Sugny, dans la commune de Vresse-sur-Semois.

                       

 

 

Son élevage

En 2013, Pierre s’est lancé dans la production d’agneaux. Après un démarrage un peu difficile avec les brebis Ile-de-France, il a opté pour l’élevage exclusif de la Noire du Velay. Ces animaux plus rustiques et maternels utilisent en effet mieux l’herbe que les Ile-de-France. Les brebis peuvent agneler en prairie et profiter de la pleine pousse d’herbe. Pierre a opté pour un seul agnelage par an afin de limiter (et si possible supprimer complètement) les besoins en céréales.

Les mères sont de race Noire du Velay; et plusieurs béliers Noire du Velay et deux jeunes croisés Vendéens/Charollais sont utilisés pour la procréation. Les moutons sont nourris exclusivement des produits issus des cultures de la ferme, herbe et fourrages. Les agneaux naissent et vivent en prairie, et ne sont nourris qu’à l’herbe. Les prairies se composent de trèfle, plantain et chicorée, de quoi leur apporter l’énergie nécessaire pour grandir sans apport de céréales. Sur la photo ci-dessous, on peut voir un agneau couché dans l’herbe (les grandes feuilles sont de la chicorée et on observe également une fleur de plantain).

3ème prix du concours : Qu'elle est belle ma prairie!

Il a été remis à la foire de Libramont. C’est surtout l’autonomie de la ferme des Crutins qui a retenue l’attention du jury composé de membres des ASBL Natagora, Natagriwal et du syndicat agricole Fugea. Pierre Pirson explique comment fonction son système de rotation des praires pour ne pas devoir utiliser ni engrais ni vermifuge. « La prairie est pâturée pendant deux ans par les moutons en système tournant. Ensuite on a relabouré la prairie, on a resemé une céréale qui vient d’être moissonnée. Dans la céréale, en même temps, on a fait pousser de l’herbe, principalement du trèfle et du plantain qui serviront tout l’automne et tout l’hiver pour les moutons. Et le printemps prochain la prairie sera à nouveau retournée et ensemencée en céréales et c’est reparti. On n’a pas besoin d’engrais. Ce sont les animaux qui fertilisent le sol. Et on travaille sans vermifuge. On fait un système par parcelle. Les moutons changent de place dans les prairies tous les jours donc on n’a pas de contamination. C’est comme ça qu’on arrive à vivre en autonomie et à nourrir les moutons toute l’année. »

En savoir plus : https://www.rtbf.be/info/regions/namur/detail_vresse-sur-semois-qu-elle-est-belle-la-prairie-de-la-ferme-des-crutins?id=9675362

Restez informé, inscrivez-vous à la Newsletter !

Oui, je souhaite rejoindre les Greeners

Votre adresse email restera strictement confidentielle et si vous le souhaitez vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Cfr "Mentions légales"en bas de page.